Home

L'église

   Sous l'Ancien Régime, Spicheren avait une chapelle qui était desservie, tantôt par le curé de Hessling (Alsting), tantôt par celui de Kerbach et, à partir de 1735, par un vicaire résidant sur les lieux. Avec le Concordat (1801) et le nouveau remembrement du diocèse de Metz en 1803, Spicheren devint paroisse ou plutôt succursale de l'archiprêtré de Forbach.
           

         En 1830, l'édifice du culte, dédié à Saint Laurent, qui avait été agrandi en 1779, fut démoli et reconstruit, en plus grand, à la même place, avec une orientation légèrement différente et un cimetière tout autour. Durant les années 1860 - 1864, furent construits un nouveau tambour et un nouveau clocher surmonté d'une flèche pyramidale qui tournait l'une de ses arêtes vers le Sud. Fortement endommagé par les bombardements à la fin de la dernière guerre, l'église a dû être abandonnée durant 4 ans. Les réparations ne furent exécutées qu'en 1949 et la flèche de la tour fut entièrement refaite, en présentant, cette fois, l'une de ses faces et non plus l'une de ses arêtes vers le Sud. La bénédiction de l'église restaurée et des orgues à 32 registres entièrement rénovées par la maison Haerpfer - Erman de Boulay eut lieu le 4 juin 1950.

         Les 4 cloches baptisées Marie (1 655 kg), Joseph (1 132 kg), Laurent (830 kg), Aloyse (480 kg), qui sont l'œuvre du fondeur CAUSARD  de Colmar, carillonne depuis la fin du 19ème siècle. Elles remportent ainsi la palme parmi les cloches mosellanes pour avoir été épargnées de la confiscation des Allemands durant les deux guerres mondiales.

         Quant au cimetière autour de l'église, il fut supprimé en 1950. Il n'avait plus de raison d'être puisqu'un nouveau cimetière avait été aménagé en 1929 à l'extrémité Est du village.               

mfx broker отзывы о трейдеремарки планшетовзаказать сео текст
 
Recherche
Manifestations
No Latest Events
Sondage
Comment trouvez vous le site de la Mairie de SPICHEREN v4